La dichotomie du BIM

Le BIM est considéré comme essentiel pour le secteur de l’ingénierie et de la construction car il permet de se tourner vers la transition numérique en s’attaquant à des défis inhérents comme les dépassements de budget, les retards, ou les problèmes de contrôle qualité.

En fait, un rapport de Zion Market Research (en anglais) a prédit que la valeur du BIM passerait de 3,52 milliards de dollars US en 2016 à 10,36 milliards d’ici 2022.

Lire la suite

3 tendances BIM qui façonnent la manière dont nous construisons le monde

Le BIM World 2018 à Paris est une référence. Cet évènement, l’un des plus grands évènements BIM au niveau mondial, a comptabilisé près de 8 000 participants, 174 exposants et plus de 90 conférences et ateliers en mars dernier.

Le thème principal de cette édition 2018 : la transition numérique. Les experts internationaux ont révélé trois tendances-clés qui se développent dans le monde du BIM :
Lire la suite

4 manières pour un MOE de tirer parti du BIM sur un projet au Soudan

Enprode-BIM

Enprode, maître d’œuvre mondialement reconnu dans le domaine des centrales électriques à cycle combiné et à gaz, a récemment utilisé Aconex Connected BIM pour supporter un projet de centrale à cycle ouvert (et bientôt à cycle combiné) au gaz (projet Garri 3) au Soudan. Avec un siège social en Turquie, Enprode opère dans les plus grands centres énergétiques du monde, de l’Amérique du Sud au Moyen-Orient.

Lire la suite

Forte incitation au changement dans le secteur de la construction

Nous avons tous pu l’observer : les grands projets prennent bien plus de temps à être finalisés et les dépassements de coûts très importants sont fréquents.

Chiffres à l’appui, McKinsey & Company nous expliquent : “Les projets d’envergure, toutes catégories confondues, accusent des retards de l’ordre de 20% par rapport aux délais fixés et des dépassements de budget de 80%.”1 Cela survient quand la taille moyenne des projets augmente, la complexité devient de plus en plus difficile à gérer et pérennité et bonnes pratiques sont plus que jamais nécessaires.

Lire la suite

5 conseils de Parsons pour réduire les risques sur les mégaprojets

Au cours de la dernière décennie, l’envergure et le coût des projets d’ingénierie et de construction ainsi que le nombre d’organisations impliquées ont augmenté de façon exponentielle, donnant naissance à une nouvelle espèce appelée « mégaprojets ».

Les risques inhérents aux mégaprojets sont énormes. La plupart du temps, atténuer les « méga-risques » de ces projets nécessite d’autres méthodes d’exécution – comme les joint-ventures (JV) et les partenariats public-privé (PPP) – pour éviter qu’une seule organisation n’endosse seule les risques.

Lire la suite