Le commerce décolle au Terminal 2 de l’aéroport d’Heathrow

Nom du Projet : Aéroport d’Heathrow Terminal 2  | Secteur : Aéroports et portsEnvergure : $3,2 milliards $US | Lieu : Londres, Royaume-Uni

C’est en 2009 qu’a démarré la rénovation du terminal 2 de l’aéroport d’Heathrow. Une fois la structure du terminal principal terminée en 2012, 67 magasins et restaurants devaient voir le jour et être opérationnels pour l’ouverture en 2014.

Défis

  • Gérer et coordonner plus efficacement un très gros volume de communications liées au projet.
  • Echanger un grand très grand nombre d’informations projet entre des centaines d’entreprises.
  • Des standards de nomenclature et de codage stricts pour les fournisseurs externes, les sous-traitants et les locataires commerciaux.
  • Besoin d’un environnement web robuste et sécurisé, indépendant de l’infrastructure informatique interne de l’aéroport d’Heathrow.
 

Solutions

  • Configuration d’une solution de contrôle de projet pour gérer les besoins spécifiques d’Heathrow en matière de workflow.
  • Collecte des informations projet en phase avec le système de classement d’Heathrow et l’ensemble des ouvrages construits.
  • Formation pour tous les membres de l’équipe projet.
  • Plateforme évolutive et flexible pour répondre à la demande croissante, notamment pendant les pics d’activité de la construction.
 

Résultats

  • Pendant la phase de conception, plus de 7000 documents et plans ont été déposés sur la plateforme cloud.
  • En quelques semaines seulement, plus de 350 membres de l’équipe ont adopté la plateforme et s’y sont connectés quotidiennement pour échanger les dernières informations sur le projet.
  • A aucun moment le service n’a été indisponible, lent ou inaccessible pour les acteurs du projet.
  • Les 67 commerces étaient tous complètement opérationnels le jour de l’ouverture du site au public.

 

*Conject, qui a supporté ce projet, a été racheté par Aconex en avril 2016.

Retour aux Projets

Projets associés

Santé et éducation

245 millions de dollars US
Université d’Alaska Fairbanks

Université d’Alaska Fairbanks

Aconex c’est comme un gestionnaire virtuel de ressources humaines.

Michael Ruckhaus, Chef de projet

Routes et rail

Projets de 8 à plus de 100 millions de dollars canadiens
Metrolinx

Metrolinx

Avant d’adopter Aconex, un seul et même document pouvait se trouver dans cinq dossiers différents.
Uliana Meldal-Johnsen, Document Controller